Commentaires

Masterclass au Jardin Plume - Horti - culture

OBJECTIF

  • Dans ce blog, Philippe Ferret vous convie à des partages, relate ses expériences et vous propose des infos et des ressources, une veille dans le domaine des plantes et des jardins.
Ma Photo

Bibliographie

« Vidéo: Si vous l'avez raté... | Accueil | Ils tressent leurs fauteuils vivants... »

23 jan

Masterclass au Jardin Plume

Lundi dernier, conférence de Sylvie et Patrick Quibel à Paris dans le cadre des animations de l'association "Vivaces et Cie". Photos magnifiques, propos pertinent. Cela donne envie de se mettre aux plantations naturalistes. Voici, en partage, ce que j'ai retenu tout particulièrement de cette prestation:

Razzmatazz- Concernant les échinacéas et tout particulièrement les variétés très horticoles à fleurs doubles, c'est qu'il faut attendre la deuxième année afin de profiter pleinement de leur opulence.

Les fleurs chichiteuses lors de l'achat deviennent alors splendides. Tel est le cas de 'Razzmatazz' (traduction: tape à l'œil, d'aucuns diraient "Bling Bling") qui m'avait laissé jusqu'alors indifférent. Jugez plutôt de cette photo de Patrick... où cette variété se fait très Kitsch, d'un rose indien flashy. Ici en compagnie du Verbascum blattaria jaune et de têtes de poireaux cocasses. 

Notez d'ailleurs que ces fleurs très apprêtées et horticoles trouvent ici leur place dans la partie potager où leur sophistication ne dépare pas.


- La beauté des camassias naturalisés dans la prairie-verger découpée en damiers, spectacle fabuleux en fin avril. Ils se propagent à merveille dans cette terre argileuse et fraîche leur rappelant leur biotope originel nord américain. Pour preuve, cette autre cliché magnifique de Patrick (de quoi rendre jaloux le photographe que je suis). Notez le contraste de la partie formelle du jardin d'été et l'échappée belle vers la nature et les pâtures.

J_Plume_Camassia

- Le miroir d'eau sert de respiration et de plaque tournante dans le paysage. Autour s'articulent plusieurs scènes du jardin. Cette technique paysagère est reprise à plusieurs endroits comme la rotonde de buis, une placette de gazon entourée d'une haie courbe de buis et située entre le "jardin plume" d'été si éthéré et le "jardin de printemps" plus structuré avec ses moutonnements de buis. A moindre échelle, on retrouve un carré de rase camomille 'Treneague', odoriférante, à la croisée des chemins du potager. Cette variété stérile ne fleurit pas. Nul besoin donc de tailler ce succédané du gazon toujours d'un vert tendre.

N'hésitez pas à jeter un œil au superbe site et aux autres photos de Patrick. http://www.lejardinplume.com/ Bien sûr, une visite s'impose dans ce jardin situé au nord-est de Rouen.

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00e008d7dbf588340120a7fd214f970b

Listed below are links to weblogs that reference Masterclass au Jardin Plume:

Commentaires

Flux You can follow this conversation by subscribing to the comment feed for this post.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Traduire cette page


Moteur de recherche

Print